7 octobre 2017

La dénonciation de Bandi

La dénonciation
Auteur : Bandi
Editions : Philippe Picquier
Prix : 19.50€
Nombre de pages : 244



Quatrième de couverture :
Bandi, qui signifie « Luciole », est le pseudonyme d’un écrivain qui vit en Corée du Nord. Après bien de péripéties, dissimulées dans des livres de propagandes communistes, ses manuscrits ont franchi la frontière interdite pour être publiés en Corée du Sud. Mais pas leur auteur. Bandi a choisi de rester, lui qui se veut le porte-parole de ses concitoyens réduits au silence. Ses récits où s'expriment son émotion et sa révolte dévoilent le quotidien de gens ordinaires dans une société où règne la faim, l’arbitraire, la persécution et le mensonge, mais aussi l’entraide, la solidarité, et l’espoir, chez ceux qui souffrent.

Je vis en Corée du Nord depuis cinquante ans,
Comme un automate qui parle,
Comme un homme attelé à un joug.
J’ai écrit ces histoires,
Poussé non par le talent,
Mais par l’indignation,
Et je ne me suis pas servi d’une plume et d’encre,
Mais de mes os et de mes larmes de sang.



Avis :
C’est un livre que j’ai lu avec Sofia du blog Bookscritics ( sa chronique) lors d’une Lecture Commune. On a cherché un livre et quand nous sommes tombé sur celui-ci on s’est dit pourquoi pas.
Il est le premier livre d’un auteur nord-coréen que je lis et je suis plutôt satisfaite de celui-ci.

Ce n’est pas un roman avec une seule histoire comme on pourrait s’y attendre mais sept nouvelles sur la vie en Corée du Nord.

La première chose qui m’a frappé en lisant ces histoires c’est l’environnement qui y est décrit par l’auteur.  On se croirait dans les années 50. Il y a des famines, la technologie n’est pas développée, pour se déplacer (si cela est permis) la marche est de mise, la voiture étant réservé à l’élite…
Les petits détails font que l’on ne se croit pas au XXIème siècle. De plus à chaque nouvelles on ressent cette surveillance sous laquelle ils sont constamment ne pouvant pas émettre un seul avis qui pourrait être pris négativement.
De même, si un seul membre d’une famille subis une sanction se sera tout le reste de la famille qui en subira les conséquences que ce soit les enfants comme les petits-enfants ou arrières petits-enfants.

Toutes les histoires sont percutantes mais celle qui montre le mieux comment est l’état d’esprit des personnes subissant au quotidien une pression rendant la liberté d’expression impossible est « La scène »

« Une vie honnêtes ne peut se construire que dans un monde libre. Plus n’étouffe les gens, plus on les opprime, et plus ils jouent la comédie. »
 « « J’ai mal, hahaha. », « Ca me chatouille, ouiiin » ».
L’auteur nous montre que pour survivre dans ce pays il faut savoir jouer la comédie sous peine d’être accusé à tort pour une petite chose ou un quiproquo.


Si vous souhaité lire un livre sur la vie en Corée du Nord je vous le recommande fortement car vous aurez vraiment le sentiment d’y être.

22 août 2017

Circle : Two Worlds Connected




Circle : Two Worlds Connected 
Titre original : Sseokeul: Ieojin Du Segye
Réalisateur : Min Jin Gi
Scénaristes : Kim Jin Hee
Pays : Corée du Sud
Dates de diffusion : 22/05/2017 - 27/06/2017
Nombres d’épisodes : 12
Durée moyenne d’un ep : 60 min
Genre : Mystère - Science-fiction – Enquête

Synopsis :
2007. Quelque chose s'écrase près de Séoul, en pleine forêt. Kim Woo Jin et Kim Bum Gyun, frères jumeaux d'une dizaine d'années, assistent au phénomène et voient sortir de la brume une jeune fille. Qui est-elle et surtout, qu'est-elle ?

2017. Woo Jin, devenu étudiant, jongle entre ses études et ses petits boulots pour subvenir aux besoins de sa grand-mère, la seule famille qu'il lui reste. Mais alors qu'une série de meurtres étranges frappe le campus de sa fac, son frère jumeau refait surface après avoir passé quelque temps en prison, laissant planer le doute sur son implication dans ceux-ci.

2037. La pollution a vidé Séoul de sa population qui part s'installer petit à petit dans la Cité Intelligente, la Cité sans criminalité. Kim Joon Hyuk, détective au commissariat de Gangnam, est prêt à tout pour entrer dans cette Cité qui détient peut-être des réponses sur son passé et qui n'accueille que les citoyens qui sont prêts à en payer le prix.

Avis :
Ce drama me faisait de l’œil depuis un moment mais je ne savais pas si je devais ou non le regarder. Mais quand j’ai vu les avis positifs dessus je n’ai pas résisté.
Heureusement que je n’ai pas regardé les épisodes dès leur sortie car j’aurais vraiment eu du mal à tenir.
J’ai adoré littéralement ce drama. Il est haletant et les thématiques abordés sont très intéressantes et pourraient être ouverte au débat.

Les épisodes sont découpés en deux partie et même en trois.
La première partie dure quelques minutes et se passent en 2007. Nous avant ensuite la deuxième partie en 2017 et pour finir la dernière se déroule en 2037.

Je n’ai pas été dérouté par les changements d’années mais certaines personnes pourraient être perdues au début.

Chaque année à son mystère ce qui rend le drama d’autant plus haletant. Je n’ai pas vraiment eu d’année de préférence car j’ai adoré vouloir résoudre les mystères au fil des épisodes en sachant que je me suis fait avoir de nombreuses fois. J’arrivais à prédire certaines choses mais seulement en regardant l’épisode même.
Ce drama arrive à vous retourner la tête et à vous prendre à la déroute un bon nombre de fois et j’ai beaucoup apprécié.

Ce n’est seulement un drama d’enquête avec un extraterrestre et de la SF c’est aussi un drama qui aborde des thématiques très intéressantes comme j’ai pu le mentionner plus haut.
La première qui apparait est la suivante : si nous sommes victime d’un traumatisme est-il préférable de vivre avec quitte à devenir fous ou avoir un système qui nous permet de l’oublier et de vivre heureux. Les réponses apporté aux cours des épisodes sont intéressants et nous fais nous-même réfléchir à ce que nous voudrions.
La deuxième est si nous avions une technologie incroyable qui pourrait révolutionner les sciences et l’humanité mais qui pourrait se retrouver entre de mauvaises mains devrait-elle être utilisé. Avec ce problème on verra des scientifiques devenir fous à forcer de chercher le dernier élément à cette nouvelle technologie.
La dernière qui est abordé vers la toute fin de la série concerne l’humain et qui il est, ce qui fait de lui un humain et ce qui fait qu’il est lui et personne d’autre. Un humain qui ressemble à une autre personne peut-il remplacer la personne disparue et lui ressemblant et ce que ça fait de lui la personne disparue même s’l a les souvenirs de celle-ci. Que fait-on alors de la personne qui nous est cher et qui a disparue  si nous acceptons l’autre? Cela peut ne pas être très clair et je suis désolé si vous n’arrivez pas à comprendre.

Ces trois thèmes abordé et qui sont lié à la science et l’humain sont toutes pour moi intéressante car elles peuvent amener au débat et chaque arguments peut avoir son importance même si on peut voir que le choix que nous faisons peut avoir des conséquences pour l’humanité. Il y a un dernier sujet abordé dont je viens de me rappeler et qui n’est pas forcément aborder mais qui peut nous venir  l’esprit quand on le regarde. Les émotions comme la peur, la colère et toutes celles « négatives » doivent-elles être contrôlé par une machines où doit-on y faire face quitte à ce que ce soit extrême.

Si j’ai aimé ce drama c’est aussi pour ces thématiques abordé et qui pourraient un jour arriver.
Le côté romance n’est pas du tout développé car les personnages sont trop occuper à résoudre des mystères et à retrouver les personnes disparues quand elles le sont que l’amour est là mais non développer donc les personnes réticentes au drama romantique vous pouvez y aller sans aucun problème.

Le jeux des acteurs est très bon notamment celle qui à le rôle de Byul. Je n'ai pas eu de personnage favoris car ils sont tous intéressant

La fin du drama pourrait laisser supposer qu’une saison deux pourrait pointer le bout de son nez car d’autres énigmes ne sont pas encore résolus notamment d’où bien Byul (l’extraterrestre) et pourquoi est-elle venue sur Terre.

J’espère qu’ils feront une saison deux et qu’ils ne feront pas comme Moon Lovers c’est-à-dire pas de suite alors qu’il n’y pas vraiment de fin.

6 juillet 2017

Aliénor, l'origine de toutes les haines d'Aurélien Grall


Aliénor l’origine de toutes les haines
Auteur : Aurélien Grall
Editions : Auto-édition
Prix : Papier : 12€
         Ebook : 4.99€
Nombre de page : 199




Quatrième de couverture :

Alexia est encore une petite fille lorsque des inconnus l’arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privé, l’Académie Aliénor d’Aquitaine.
Le pensionnat d’élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l’a vue naître.
Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu’elles sont promises à de beaucoup plus sombres desseins…


11 juin 2017

Playlist pour préparer l'été





L’été synonyme de chaleur, de loisirs, de joie et de bons souvenirs.
L’été aussi c’est quand les musiques qui ne dureront qu’un temps font leur apparition.
Pour cette playlist je vous ai cherché des musiques qui selon moi représente l’esprit de l’été et le voyage et que j’aime beaucoup.

4 mai 2017

50 minutes avec toi de Cathy Ytak

50 minutes avec toi
Auteur : Cathy Ytak
Editions : Actes Sud Junior
Pages : 77
Prix : 9€

Quatrième de couverture :
Le père s’écroule d’un coup à ses pieds.
Le fils s’écarte mais ne fait rien, il n’appelle pas les secours. Au lieu de cela, il s’adresse à ce père violent.


29 avril 2017

Moon Lovers: Scarlet Heart Ryeo


Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo
Titre original : Dalui Yeonin : Bobogyungsim Ryeo
Auteur original : Tong Hua
Réalisateur : Kim Gyu Tae
Scénaristes : Jo Yun Yeong
Pays : Corée du Sud
Dates de diffusion : 29/08/2016 – 31/10/2016
Nombres d’épisodes : 20
Durée moyenne d’un ep : 1 heure
Genre : Historique, drame, romance, comédie

(Sources : Nautiljon)


Synopsis :
Ko Ha-Jin (IU), une jeune femme de 25 ans, désemparée par la tournure qu'a pris sa vie et désireuse de s'endormir pour mille ans afin d'oublier tous ses soucis, est transportée dans l'espace-temps pour se retrouver plus de mille ans en arrière, en l'an 941, sous la dynastie Goryeo, dans le corps d'Hae-Soo, une jeune Lady de 16 ans.
Le roi Taejo Wang Geon (Jo Min-Ki), fondateur de cette dynastie, a eu de nombreuses épouses et concubines, et donc une nombreuse descendance... C'est ainsi qu'au palais neuf princes, tous plus au moins susceptibles de devenir un jour roi, se côtoient et se jaugent.

Prise au piège dans les conflits et luttes politiques ; les rivalités et jalousies ; les complots et tromperies ; les amours et les haines, Hae Soo va se retrouver empêtrée dans des sentiments et situations difficiles à gérer. Elle devra de plus changer le court de l’histoire qu’elle connait déjà.


5 février 2017

Update manga #1



Premier Update lecture manga

-------------------------------------------------------------------------------